Retour vers l'accueil

La Mairie est ouverte :

Lundi de 13 h 30 à 17 h 30
Mardi - mercredi - jeudi
de 09 h 00 à 12 h 00 
et de 14 h 00 à 17 h 00
Vendredi de 14 h 00 à 17 h 00
Samedi de 08 h 30 à 12 h 00

Secrétaire de mairie :
Madame DUROT Marie Hélène
 

15 Route de Decize 58250 FOURS
Tél. 03.86.50.20.58 
Fax 03.86.50.24.88
contact.mairiedefours@laposte.net

BonPlanLocal
Bienvenue sur le site de la mairie de FOURS !

Historique

DSCF5712

La Grande Halle «Sainte Catherine» : témoin de trois siècles de vie industrielle.

Qui peut imaginer en regardant notre paisible commune qu’elle fut le centre d’une activité industrielle intense ?

La Grande Halle «Sainte Catherine» est en effet  le seul témoin de la Verrerie royale Sainte Catherine.

La verrerie fonctionne dès le début du XVIIème siècle, en utilisant au mieux les matières premières locales : les forêts fournissent le combustible, le sous sol la terre réfractaire et la Loire fournit le sable. L’expédition des verres fins fabriqués se fait grâce à la Loire à partir du port de Thareau à Saint Hilaire Fontaine.

La verrerie fait vivre plus de mille personnes. En 1791, il existe cinq fours en activité. Mais en Juillet 1792 un violant orage détruit une grande partie de la manufacture, avec la mise sous séquestre des biens du marquis de Vogue, propriétaire de la Verrerie, et le décès de son directeur, la fabrique tombe dans un marasme, dont elle ne se relèvera jamais. Le 8 juin 1810, la verrerie est déclarée en faillite. Une page de l’histoire est tournée, mais ce n’est pas encore la fin de son aventure industrielle.

En effet, en 1816, les bâtiments de la verrerie sont achetés par la famille Pouyat, de Limoges, afin de créer une usine de porcelaine : « La manufacture de Porcelaine de SA Royale le Duc de Berry ».


Dès 1817, elle emploie huit cent ouvriers, douze fours sont en activités et une école d’apprentissage est créée. On note en 1820, deux cent trente modèles différents de porcelaines blanches dorées ou peintes.

Cette prospérité continuera après la mort du dernier des frères Pouyat en 1845. Mais la production s’oriente vers la fabrication courante de porcelaine blanche sans décors.

En 1859, arrive une crise industrielle qui se traduit par de nombreuses suppressions d’emplois. La fin de la manufacture de porcelaine de Fours est la conséquence des élections municipales de 1864, où le propriétaire de la porcelaine est élu maire. Et suite à une violente querelle politique, il est obligé de démissionner et ferme par dépit la manufacture !...

Fours regroupe les antiques paroisses de Maisons-en-Longue-Salve et de Saint Sulpice. L’église de Fours est consacrée en 1837. Elle remplace l’église de l’ancienne paroisse de Maison-en-Longue-Salve, construite au XIIe siècle, et détruite au milieu du XIXe siècle.